Le 2 novembre 2013, l’entreprise de développement de jeu vidéo Beenox conviait les gens de Québec à une journée portes ouvertes. L’événement se tenait dans le cadre du lancement du nouveau jeu multiplateforme Skylanders : Swap Force, troisième opus de la série, en partie développée par des talents de Québec.

Évidemment, mes deux garçons ne voulaient pas manquer cette belle occasion d’aller voir comment se fabrique un jeu vidéo…et leur papa a sauté sur l’occasion de réaliser son premier reportage pour Québec numérique. Ce fût une sortie très instructive et fort agréable pour nous trois.


Parcourir le talent

Nos hôtes avaient préparé un parcours qui nous permettait de découvrir les principales étapes de la production d’un jeu vidéo. À chacune des cinq stations du trajet, un employé de l’entreprise nous présentait l’envers du décor et répondait aux questions des visiteurs. En fin de parcours, les visiteurs avaient le loisir de discuter en tête à tête avec d’autres membres de l’équipe (concepteurs, programmeurs, infographistes, conseillers en ressources humaines, etc.) et essayer le nouveau Skylanders.

C’était épatant, autant pour les enfants que pour leurs parents, de voir tout le travail qui se cache derrière le moindre petit détail d’un jeu vidéo. Épatant aussi de constater à quel point notre ville déborde de talent et d’imagination pour créer ces mondes ludiques fait entièrement de numérique.

Jouer pour aider

Parallèlement à la journée portes ouvertes, environ 40 employés de Beenox effectuaient un marathon de 25 heures de jeux vidéos afin d’amasser des fonds pour Opération Enfant Soleil. Cet événement faisait partie du défi Extra Life qui se déroulait un peu partout en Amérique du Nord. Les joueurs marathoniens ont réussi à amasser plus de 8 000 $ incluant les dons laissés sur place par les visiteurs.

Faire découvrir les métiers du numérique

Comme vous le savez, ma mission chez Québec numérique est de faire rayonner tout le savoir-faire et l’innovation de la communauté numérique de la région de Québec.

Un des objectifs de cette mission est de faire connaître aux jeunes (et moins jeunes), les nombreux métiers intéressants et passionnants que recèle le monde des communications numériques et des technologies. C’est pourquoi j’ai profité de l’invitation de Beenox pour réaliser un reportage vidéo qui vous présente le génie humain à la source du virtuel.

La production du reportage m’a également permis de faire découvrir à mes deux garçons les coulisses du métier numérique qu’exerce leur père. Et comme la pratique est aussi importante que la théorie, je leur ai même fait participer à la réalisation de ce reportage.

Plutôt difficile à battre comme journée père et fils! 🙂

Patrick Parent
Québec numérique

(Photo : © Beenox)